Catégorie : Blog horticulture (page 2 of 2)

Quel est le meilleur matériau de coque de téléphone ?

La coque de téléphone est un élément essentiel à votre quotidien. Effectivement, c’est grâce à la coque que vous pouvez protéger votre téléphone de diverses agressions. Mais aussi des impuretés. La coque a aussi l’avantage d’enjoliver votre smartphone. Mais avec les innombrables modèles de coques sur le marché. Faire un choix est quasi impossible. Quel est donc le meilleur matériau de coque de téléphone ?

La coque en bois pour participer à la protection de l’environnement

Si pour vous la préservation de l’environnement est essentielle dans votre quotidien. Et que vous faites le maximum pour que tout ce que vous faites reflète cet aspect de votre vie. Les coques en bois sont la meilleure solution pour vous. En plus de vous permettre de préserver l’écosystème et d’apporter une bonne protection à votre smartphone. La coque en bois présente de nombreux avantages :

  • C’est une coque fabriquée avec du bois. Une matière naturelle et renouvelable. Il existe même des coques fabriquées à partir de bois issus de forêts gérées de manière écologique. Ce qui vous permet de réellement protéger l’environnement.
  • La coque en bois est une coque robuste et résistante. Elle apportera une belle protection à votre téléphone. Vous pouvez choisir entre une coque en bambou, en merisier ou encore en acajou.
  • La coque en bois apporte une belle touche de raffinement à votre smartphone. Le bois est de par nature une matière sobre et raffinée. Avec une coque dans cette matière, votre smartphone sera très joli.
  • La coque en bois est personnalisable. Vous pouvez donc trouver un modèle qui correspond à vos préférences.
  • La coque en bois est vendue à un prix très accessible. Quel que soit votre budget, vous êtes sûr de trouver une coque en bois adaptée.

Vous pouvez d’ailleurs voir cette page pour faire l’achat d’une coque en bois. Avec les nombreux modèles disponibles sur cette plateforme. Vous êtes sûr de trouver celle qu’il vous faut.

La coque en silicone pour une meilleure protection

Si vous voulez une coque qui protège efficacement votre smartphone des chocs. La coque en silicone peut vous apporter ce que vous désirez. Effectivement, la silicone est une matière très efficace pour réduire les effets d’un choc sur votre téléphone. Ainsi, si ce dernier tombe, il est préservé de la casse grâce à la coque. Et le risque que l’écran de votre smartphone se fissure est très réduit. D’autre part, la coque en silicone est étanche et très souple. Vous n’aurez donc aucune difficulté à la retirer en cas de besoin.

La coque en cuir pour plus d’élégance

Si vous êtes très soucieux de l’aspect de votre téléphone. Vous pouvez vous orienter vers les coques en cuir. En effet, avec ce type de coques, votre téléphone arborera une belle touche d’élégance. Mais en plus de son côté esthétique, la coque en cuir a l’avantage de protéger efficacement votre téléphone des chocs. Et d’être aussi étanche. Il existe d’ailleurs des modèles qui ont été créés pour recouvrir entièrement votre smartphone. Mais il est essentiel de bien prendre soin de la coque en cuir, car le matériau noble demande beaucoup de soin pour conserver sa beauté.

Combien coûte une installation photovoltaïque ?

L’énergie solaire, bien qu’elle soit économie sur plusieurs plans, requiert un minimum d’investissement au moment de son installation. Et contrairement à ce que pense la majorité des ménages, il s’agit d’un investissement moins coûteux. Voici toutes les informations nécessaires en ce qui concerne le coût d’une installation photovoltaïque. Focus !

 Le budget à prévoir pour installer un panneau photovoltaïque ?

Dans le cadre de l’installation d’un système d’énergie photovoltaïque, il faut investir dans l’achat de matériel ainsi que la main d’œuvre. Ce dernier aspect doit contribuer non seulement à la pose du panneau, mais également au raccordement. La réalité, c’est que les prix correspondant à ces différentes charges sont désormais revus à la baisse. De nos jours, il faut compter 3 euros pour chaque Watt installé. Découvrez ici plus d’informations sur les différents prix.

D’un autre côté, il faut prévoir une marge de 1 000 euros par m² pour une installation complète. Aussi, vous devez savoir que le prix d’installation d’un panneau photovoltaïque n’est pas exhaustif. Il peut varier suivant plusieurs critères. Pour 3 kWc, il faut prévoir entre 9 000 et 13 000 euros. Pour 6kWc, vous devez envisager un capital entre 16 000 et 19 000 euros. Pour finir, il est recommandé de rassembler une somme comprise entre 25 000 et 30 000 euros.

Le prix d’une installation photovoltaïque en fonction du mode d’installation

Deux options sont envisageables en ce qui concerne le mode d’installation d’un panneau photovoltaïque. Il s’agit notamment de la surimposition et l’intégration au bâti.

Dans le cas de la surimposition

La surimposition est le moyen utilisé par la grande majorité des ménages pour mettre en place un panneau photovoltaïque. Non seulement il est question d’une solution fiable, mais elle est également très économique. Elle consiste à installer le système au-dessus de la toiture de la maison. Lorsque vous choisissez cette option, il faut investir entre 2 200 et 2 800 euros pour chaque kWc. Ce capital va servir à couvrir l’acquisition du matériel, son installation puis les démarches administratives à effectuer.

Dans le cas de l’intégration au bâti

D’autres ménages, pour des raisons qui peuvent varier, optent pour la pose du panneau photovoltaïque grâce au système d’intégration au bâti. Si cette technique a été plébiscitée auparavant, c’est parce qu’il existait des mécanismes qui aident les ménages à financer son exécution. De façon générale, pour une mise en place intégrée au bâti, il faut prévoir entre 2 700 et 3 500 euros par kWc.

Le coût d’une installation de panneau photovoltaïque en fonction de la consommation

La quantité d’énergie à produire par votre installation photovoltaïque avoir un impact sur le prix de son installation. Si vous utilisez moins de 11 000 kWh, alors, il faut prévoir 9 000 euros au maximum. Dans ce cas particulier, votre consommation d’énergie est de moins de 1 600 euros. Et donc, vous n’aurez besoin que de 8 panneaux. Lorsque la consommation augmente à une hauteur comprise entre 11 000 et 17 000 kWh, vous devez envisager un maximum de 15 000 euros. Pour finir, avec une consommation supérieure à 17 000 kWh, le budget à prévoir est à la limite de 20 000 euros.

Comment reconnaître une bonne pâte dentifrice ?

Si vous voulez avoir une belle dentition, en plus d’une bonne alimentation, vous ne pourrez pas vous passer d’un dentifrice. En effet, c’est un des meilleurs produits d’hygiène qui vous permettent de garder une bouche en bonne santé. Mais avec les innombrables marques accessibles sur le marché, il n’est pas toujours facile de choisir. Pour vous aider, voici un guide sur comment reconnaître une bonne pâte dentifrice.

La composition de la pâte dentifrice

Le premier élément qui vous permettra de juger si une pâte à dentifrice est bonne pour votre santé ou pas, c’est sa composition. Effectivement, c’est en épluchant un à un ses ingrédients que vous pourrez détecter les produits sains et ceux qui ne le sont pas. Comme vous l’aurez sûrement deviné, un bon dentifrice ne doit contenir aucun produit chimique. Car ces produits risquent de :

  • Dégrader la santé de votre bouche et encourager une inflammation buccale ;
  • Générer des maladies graves. Certains composants peuvent même entrainer des cancers que vous soyez un homme ou une femme ;
  • Détruire notre environnement.

Ainsi, si vous voulez avoir des dents bien propres tout en prenant soin de votre santé ainsi que de l’écosystème. Pensez à utiliser une pâte de dentifrice totalement naturelle. Cela vous protégera à coup sûr. Vous pouvez d’ailleurs trouver ces produits auprès des commerces de produits bios et naturels. Tout comme vous pouvez le fabriquer vous-même. Vous pouvez d’ailleurs voir cette page pour vous inscrire à un atelier qui vous permettra d’apprendre comment créer un dentifrice naturel.

Une bonne efficacité

Une bonne pâte de dentifrice doit vous permettre d’éliminer facilement les résidus d’aliments dans votre bouche. Mais aussi combattre les taches jaunes, les plaques dentaires ainsi que les différentes bactéries qui auraient pu se former dans votre bouche. Ceci est indispensable pour assurer une bonne santé buccale. Dans ce cas, nous vous recommandons les dentifrices qui contiennent du chlorhexidine. C’est une substance très efficace pour se débarrasser efficacement des bactéries qui tentent de proliférer dans votre bouche. Au risque d’entraîner différentes maladies comme la gingivite. Bien sûr, il faudra s’assurer que la pâte ne présente pas de composants nocifs pour la totalité de votre santé. Il faut toujours veiller à respecter cet aspect afin de vous garder en bonne santé.

Un dentifrice qui préserve les dents sensibles

D’innombrables personnes souffrent de dents sensibles. Et même après avoir essayé différents dentifrices, le problème ne semble pas disparaître. Pour y remédier efficacement, sélectionnez un dentifrice qui ne contient aucun produit abrasif. Car en plus d’augmenter la sensibilité de vos dents pour encore plus les fragiliser. Cet élément peut engendrer diverses maladies. Préférez les pâtes de dentifrice qui contiennent du perméthol. C’est une substance qui va protéger vos dents contre les bactéries. En limitant le plus possible leur prolifération. Mais qui va aussi protéger vos gencives. D’ailleurs, cet élément agit pendant des heures pour garantir son efficacité. Il faut donc s’assurer que le dentifrice qui vous intéresse puisse remédier à ce genre de problème.

Le savon exfoliant est-il dangereux ?

Le savon exfoliant est devenu une habitude pour tout le monde, homme et femme. Puisque avoir une belle peau est synonyme de beauté, de notre peau on en prend soin du mieux qu’on peut. Le savon exfoliant est arrivé dans nos vies comme une solution miracle mais surtout pratique et rapide. Mais qu’en est-il réellement ? leur application sont-ils vraiment sans danger ? 

Pourquoi exfolier sa peau ? 

Le processus d’exfoliation de la peau est important pour pouvoir supprimer toutes les cellules mortes qui y sont accumulées. Pour que votre peau puisse se régénérer de manière naturelle, il faut la nettoyer et enlever les cellules mortes qui la bouche. Si les pores de l’épiderme (la première couche de la peau visible) sont bouchées, cela va l’empêcher de respirer et de se régénérer correctement.

Exfolier sa peau est donc très important pour la santé de notre peau que ce soit au niveau du visage ou du reste du corps. Chaque jour qui passe, toutes les cellules de la peau se renouvellent et on peut parfois voir directement les cellules mortes.

Si l’exfoliation de la peau ne se fait pas de manière régulière, on peut être victime d’éruptions cutanées. 

Qu’est-ce qu’un savon exfoliant ? 

Le savon exfoliant est différent d’un savon ordinaire. Son rôle est de gommer toutes les cellules mortes qui sont accumulées sur l’épiderme. Ces savons sont généralement d’origines naturelles et s’utilisent pour le visage et pour le corps.

On utilise le savon exfoliant à faible fréquence. Dans un cas général, on l’utilise deux fois par semaine mais dépendamment de la peau de chacun on peut être amené à l’utiliser juste une fois par semaine.

Comment choisir son savon exfoliant ?

Le savon exfoliant se choisit toujours sur l’origine de ses composants. Il est vivement recommandé de choisir un savon d’origine naturelle avec un respect des normes de fabrication de la marque. 

Il est conseillé de prendre des savons exfoliants à base d’acides de fruits, à base de sel, de sucre, de noyaux de fruits, d’algues et de fibres. 

Bon à savoir sur les savons exfoliants

Il est toutefois important de savoir que les savons exfoliants présentent des dangers pour notre peau. Bien qu’on entend que du bien sur ces savons, sachez qu’ils peuvent produire des réactions cutanées immédiates ou non. Qui vont ensuite provoquer diverses maladies de la peau ou même des cancers de la peau. 

Il est tout de même à noter que les savons exfoliants dangereux sont seulement ceux qui sont composés de constituants chimiques de pétrochimie EDTA, SLS ou encore de paraben. Il faut donc bien choisir son savon exfoliant. 

Où se procurer son savon exfoliant ?

Pour en être sûr et certain de l’origine de son savon exfoliant il est recommandé d’acheter directement en pharmacie ou en parapharmacie. Pour ceux qui préfèrent acheter en ligne, il est conseillé de se référer à partir d’avis internaute qui ont fait l’expérience. 

Il y a parmi les boutiques en ligne recommandées comme celle-ci qui ne vend que de bons produits écolo et bio. 

Comment choisir son régulateur de charge solaire ?

Si la batterie de votre système de charge solaire pose problème, il faut un régulateur solaire. Cet appareil permet de limiter la charge et de ralentir la décharge. Il vous aide donc à bien entretenir votre équipement. Vous pouvez même suivre son état de fonctionnement. Ainsi, l’énergie stockée dedans sera mieux utilisée.

Les fonctionnalités intégrées dans le régulateur de charge solaire

Peu importe le régulateur choisi, vous devriez toujours avoir les fonctions suivantes :

  • affichage LED pour indiquer le taux de charge, pour éviter la surcharge, la décharge ou un court-circuit ;
  • option de protection intégrée contre une surcharge, une décharge ou un court-circuit ;
  • sécurité pour les panneaux solaires ;
  • système de sécurisation thermique.

En effet, cette machine doit être capable de corriger les problèmes de charge toute seule. Elle doit aussi pouvoir tout gérer sans que vous ayez besoin d’intervenir. Certains modèles comprennent des fonctions avancées. Ces options varient selon la marque. Cliquez ici pour trouver de bons régulateurs solaires avec un excellent rapport qualité-prix.

Régulateur de charge MPPT ou PWM ?

Il existe deux types de régulateurs de charge : le modèle MPPT (Maximum Power Point Tracking) et le modèle PWM (Pulse Wide Management).

Le régulateur PWM est souvent plus abordable que le modèle MPPT. Seulement, il n’est adapté qu’à un certain nombre de panneaux solaires uniquement. Soit, vous utilisez un panneau de 36 cellules (2V). Soit, vous vous servez d’un panneau de 72 cellules (24V) ou de deux panneaux de 72 cellules (12V) en série. Votre installation n’est donc pas optimale. En plus, si la batterie a une tension de 12V, il faudra un panneau 12 V. Si sa puissance fait 24V, le panneau doit aussi faire 24V.

Le régulateur MPPT est plus pratique, même s’il est plus cher. Vous pouvez mettre des panneaux solaires en série si c’est ce dont vous avez besoin, ou en parallèle. Il est donc plus facile de l’adapter à la tension de circuit (Voc) et à l’intensité de court-circuit. La performance de votre parc solaire est ainsi parfaite. Il ne risque pas non plus de se dégrader plutôt parce que le régulateur est de type standard. Le vrai plus, c’est la possibilité de recharger votre batterie avec des panneaux solaires de tension beaucoup plus élevée.

L’intensité du régulateur de charge solaire

Lorsque vous avez trouvé le modèle adapté et les fonctions qui vous plaisent, il faut vérifier la tension électrique. En fait, le régulateur doit pouvoir prendre en charge la tension entre les panneaux et les batteries. Souvent, pour un panneau de 12V, il faut une batterie de 12 V, et vice versa. Si votre batterie est de 24 V ou de 48 V, il faut un panneau de 24V ou de 48 V. 

Vous devriez aussi régler l’intensité maximale de votre appareil. Pour faire simple, l’intensité du régulateur ne doit pas être la même que celle du courant. En fait, elle doit être supérieure à l’intensité de court-circuit des panneaux solaires. Votre technicien de maintenance peut toujours laisser une marge de sécurité pour éviter les problèmes potentiels.

Pourquoi les arbres tombent-ils ?

Enquête sur un phénomène alarmant

Le climat change ! Il ne s’agit pas d’une déclaration de fait mais d’une déclaration de ce que nous vivons en France aujourd’hui. Personne n’est prêt pour de tels changements, ni nous, ni l’écosystème qui nous entoure.

Est-ce peut-être la principale raison pour laquelle les arbres tombent ?

Le climat joue certainement un rôle important pour l’ensemble de la nature, mais il ne peut être reconnu comme la principale raison de la chute des arbres.

Les arbres, bien qu’immobiles, sont en mouvement constant et tentent de réagir aux changements de l’environnement extérieur.

Voyons ensemble quelles peuvent être les causes de la chute de nos arbres bien-aimés :

  1. Evaluer le positionnement correct de l’arbre au moment du semis, en évaluant l’espace de croissance de la racine et du feuillage. Normalement, cela n’arrive pas, la plantation d’arbres n’ayant qu’un but esthétique.
  2. Nous avons eu l’occasion de parler de l’importance de la taille pour le soin de nos plantes et de nos arbres et comme nous l’avons souligné, cette opération doit apporter un avantage à l’organisme mais souvent elle ne devient pas ainsi une source de problèmes ultérieurs :
  • L’élagage est absent, l’arbre n’est pas soigné, le feuillage devient de plus en plus épais, indépendamment de la direction des branches et de leur position.
  • L’élagage excessif, une des pratiques les plus courantes pour l’élagage des arbres dans les contextes urbains est l’élagage des arbres, une opération par laquelle le feuillage de l’arbre est éliminé. L’arbre perdra ainsi la majeure partie de son énergie vitale, produisant des branches fragiles et sujettes à la casse.
  • Une taille incorrecte, des coupes sont également effectuées de manière correcte, mais dans l’ensemble, elles créent un déséquilibre dans la structure de l’arbre, rendant la couronne déséquilibrée.
  1. Coupe de racines, les racines des arbres sont souvent coupées lors de travaux d’excavation souterraine.
  2. Les espèces d’arbres ne sont pas adaptées aux facteurs climatiques et à l’espace.
    Dans certains contextes, toutes les espèces d’arbres ne sont pas adaptées à une vie saine. Pour cette raison, il est nécessaire de faire appel à des experts pour choisir la famille d’arbres la plus appropriée.

Dans des situations comme celle-ci, où les arbres sont plantés sans plan précis pour leur entretien, de fortes pluies ou un vent fort provoqueront la chute d’organismes affaiblis, rendant inévitable la chute des branches ou de l’arbre lui-même.

Ces opérations sont toutes réalisées par l’homme ; c’est nous qui faisons pousser les arbres comme des menaces.

Que pouvons-nous faire pour inverser cette tendance ?

Dès le début, nous devons être clairvoyants et penser à la croissance de l’arbre et à son espace aérien et tellurique, en le positionnant correctement dans le contexte urbain.

Le choix du sol est important, il doit être profond, pas très compact et correctement fertilisé, pour une croissance et un développement racinaire optimal,
La surveillance doit être continue, afin d’effectuer un élagage correct, de garantir l’absence de maladie et d’alimenter l’arbre si nécessaire.

Grâce à ce comportement vertueux, l’arbre ne sera plus une menace et sera capable de résister au vent fort ou de supporter le poids de la neige.

Les arbres ne sont pas une menace, ils donnent la vie !