Comment utiliser un souffleur thermique ?

En automne les feuilles mortes envahissent les propriétés et les jardins. Il devient indispensable de s’en débarrasser au moyen d’outil de pointe et efficace. Ceci dans le but de garder le côté esthétique du jardin, des cours et bien entendu des terrasses.

Le souffleur thermique est une solution à adopter pour souffler les feuilles mortes et les débris. L’usage d’un souffleur thermique est assez simple mais il faut tout de même respecter certaines instructions pour réduire au maximum les risques d’incidents liés à la manipulation.

Faites le montage de l’appareil suivant la notice

Le souffleur thermique est composé de plusieurs pièces amovibles. Il s’agit entre autre de la tête de soufflerie, du bac ou le sac de collecte ainsi que les sangles de port. Certains modèles sont équipés de filtre avec une fonction d’aspiration. Pour ces modèles, il est possible d’enlever le filtre pour le nettoyer.

Avant de souffler les feuilles avec votre appareil, vous devez vous rassurer que toutes les pièces constitutives de l’appareil ont été bien montées. Si le montage n’est pas réussi, les risques d’accidents et d’incidents sont élevés. La notice de montage livrée avec l’outil est votre feuille de route pour réussir le montage.

Bien remplir le réservoir

Le souffleur thermique est très différent des souffleurs électriques alimentés par l’électricité via une prise. Ce dernier a au contraire un moteur qui est alimenté par le carburant comme l’essence ou le gasoil. Le carburant est versé dans un réservoir qui sera ensuite conduit vers le moteur.

Vous devez donc veiller à réussir le remplissage du réservoir sans débordement car l’essence et le gasoil et le carburant sont des liquides inflammables. Dans ce cas, les fuites peuvent engendrer des dégâts importants. Il faut aussi par ailleurs respecter rigoureusement les limites de remplissage précisé dans la notice.

Certain moteur de souffleur sont à deux temps et ne dispose pas de pompes à huile. Dans ce cas, il faut mettre l’huile de moteur et le carburant dans le réservoir au même moment. Une fois de plus, il faut toujours respecter les quantités indiquées.

Ainsi vous assurerez un bon fonctionnement de l’appareil ainsi qu’une longue durée de vie du moteur du souffleur thermique. Il faut toujours enfin bien fermer le réservoir de votre souffleur.

Pointer la tête de soufflerie vers le bas

Pendant l’utilisation de votre souffleur thermique, il ne faut strictement pas les pointer vers une personne, des animaux ou des objets au risque de créer des incidents ou des accidents. En effet la puissance émise par l’appareil peut soulever les objets et les propulser à des dizaines de mètres.

Avoir les accessoires de sécurité

L’utilisation d’un souffleur est une activité qui peut s’avérer dangereux si certaines dispositions et consignes ne sont pas respectées. Il faut porter un casque aux oreilles pour les protéger des bruits. Les gangs antidérapants pour faciliter la prise en main du souffleur sont recommandés. Enfin, il faut porter des lunettes de protection et des vêtements adaptés.

Où poser son shampoing solide ?

Les shampoings solides sont des éléments naturels qui ont été mis au point pour offrir aux beauty addict des produits sains et sans additifs chimiques. Avec ce genre de produits, vous avez la possibilité de laisser les flacons en plastiques pour un geste écologique. Découvrez les meilleurs endroits où vous pouvez poser votre shampoing solide pour conserver votre savon plus longtemps et dans de bonnes conditions.

Miser sur un porte-savon

Vous avez la possibilité de miser sur un porte-savon pour conserver votre shampoing solide. Vous pouvez même opter pour un porte-savon personnalisé pour la bonne tenue de votre shampoing solide. En effet, vous pouvez, par exemple, faire en sorte à ce que votre porte-savon dispose de deux à plusieurs compartiments pour que vous puissiez séparer vos shampoings suivant leurs propriétés. Vous devez savoir que les shampoings solides peuvent avoir différentes propriétés. Vous pouvez découvrir des shampoings solides :

  • Démêlants
  • Hydratants
  • Revitalisants

L’usage d’un porte-savon à couvercle permet non seulement de placer votre shampoing solide dans un lieu sûr, mais vous aurez également la possibilité de le protéger des éclaboussures. La personnalisation d’un porte-savon peut être diverse, laissez-vous guider par vos envies et vos besoins pour avoir un modèle de bonne qualité.

Privilégier les sacs pour savons

Il vous est également possible de stocker votre shampoing solide dans un sac pour savon pour continuer dans votre démarche écoresponsable. L’idéal est d’opter pour un sac en tissu ou en fil de jute. Cela vous permet de profiter d’un double avantage. En théorie, le sac peut être utilisé directement avec votre shampoing solide dedans afin d’avoir une exfoliation et une mousse supplémentaires. De plus, cela vous offre la possibilité d’entretenir et de sécher facilement votre shampoing solide. Il vous suffit de le suspendre pour qu’il soit sec. En plus de cela, vous contribuerez en même temps à la conservation des composants de votre shampoing solide sur le sac. Il vous est possible de trouver aisément une boutique qui vend un sac en tissu ou en fil de jute pour poser votre shampoing solide. Il vous est aussi possible de coudre votre sac, il est facile à réaliser.

Opter pour les plateaux pour savon

Vous pouvez également opter pour des plateaux pour savon pour poser votre shampoing solide. Cependant, il faut vous assurez que les plateaux ne soient pas près des sources de chaleur comme le radiateur ou l’exposition directe au soleil. Vous devez aussi les éloigner des points d’eau, car les éclaboussures et les jets d’eau peuvent également faire fondre les shampoings solides. Vous devez donc vous assurer que votre plateau soit bien sec et qu’il dispose d’une bonne aération pour permettre une circulation d’air facile. De ce fait, vous avez la possibilité de conserver votre shampoing solide dans un environnement frais et de garantir sa longue durée de vie. Dans la mesure où vous êtes nombreux à utiliser votre douche, vous êtes tenu de faire sécher régulièrement (sur une fréquence de deux fois par semaine) votre shampoing solide pour qu’il ne soit pas mou et raplapla.

Quelle taille pour mon sac isotherme ?

Un sac isotherme, c’est ultra pratique. C’est pourquoi il intéresse de plus en plus de personnes. Son appellation isotherme lui permet d’avoir la capacité de conserver la température se trouvant dans son intérieur. Pour tirer profit de ses avantages, il est nécessaire de le choisir à la bonne taille et contenance. Dans le but de vous aider, découvrez dans ce présent article la taille idéale pour un sac isotherme.

Tenir en compte vos besoins

Un sac isotherme existe dans toutes les grandeurs. Effectivement, le choix de la taille doit faire l’office d’une bonne réflexion. Il est important de choisir ce paramètre en fonction de vos besoins. Vous devez ainsi connaître la quantité d’aliments ou de produits que vous allez transporter avec le sac isotherme.

Effectivement, si le sac vous est utile pour le transport de votre repas quotidien au travail ou encore à l’université, l’idéal est d’orienter le choix vers un petit modèle. En plus d’être facile à emporter, ce dernier saura parfaitement accomplir son rôle d’isotherme. Il est tout simplement nécessaire que la grandeur du sas corresponde  à celle de la boîte à repas. Par contre, si le sac va être utilisé pour emporter le repas familial, il est d’une grande importance d’opter pour un modèle plus grand. Le mieux est ainsi de calculer la contenance du sac afin de pouvoir bien choisir sa taille.

Un petit modèle pour un sac isotherme pour déjeuner

Vous l’aurez compris, un sac isotherme existe dans toutes les formes et les tailles. Comme évoqué plus haut, il est d’une grande importance d’orienter son choix vers un modèle dont les contenances convient aux besoins. En principe, la contenance de ceci est d’environ les 8 litres, ce qui reste suffisant pour un repas individuel. Outre cela, les modèles de sacs isothermes à contenance de 15 à 20 litres sont adaptés pour transporter la nourriture ainsi que les boissons d’un adulte pendant une journée.

En outre, il est d’une grande nécessité de tenir en compte des différents compartiments du sac afin de connaître la taille adaptée. Effectivement, la présence de ceux-ci permet de réaliser un gain de place considérable.

Un grand modèle pour un repas familial ou un pique-nique

Si le sac isotherme est destiné pour le transport de repas de famille ou pique-nique,  il est essentiel de choisir un modèle plus grand. C’est la meilleure solution pour assurer le stockage de toutes sortes d’aliments et de boissons. En ce qui concerne leur capacité, ces modèles vont de 10 à 80 litres.

Pour faire les courses, ce sont les sacs XL ayant une contenance de 30 à 40 litres qui peuvent faire l’affaire. Par contre pour un pique-nique familial ou encore pour le camping,  orientez votre choix vers des sacs XXL dont la contenance est de 50 à 80 litres. Le modèle à grand volume reste efficace pour contenir et garder la fraîcheur de tous les aliments. De plus, ceci dispose de nombreux compartiments, ce qui la rend pratique.

À savoir que le sac isotherme existe en de nombreux types comme :

  • Les sacs pour bouteille
  • Les pochettes isothermes pour médicaments
  • Les sacs isothermes de livraison
  • Les sacs isothermes électriques

Comment aménager un container maritime ?

De nos jours, il n’est plus nécessaire de construire une grosse maison pour vivre confortablement. Vous pouvez en effet opter pour des containers pour créer une habitation. C’est d’ailleurs une solution qui est de plus en plus prisée. Découvrez dans notre guide les conseils que vous pouvez appliquer pour agencer le vôtre. 

Définir la conception de votre maison

Avant de pouvoir commencer les travaux d’aménagement pour transformer un container maritime en habitation. Vous devez établir sa conception. C’est donc le moment pour vous de visualiser comment vous voulez votre maison container. Dans cette étape, vous allez déterminer :

  • Le nombre de pièces que vous souhaitez créer dans votre résidence.
  • L’emplacement des ouvertures ainsi que des différentes salles que vous désirez mettre sur pied.
  •  Les types de portes et fenêtres que vous voulez chez vous. Il est d’ailleurs recommandé de bien peser les pour et les contres de chaque élément afin de sélectionner le plus avantageux.
  • Les matières que vous allez utiliser pour isoler correctement votre future construction. Oui, comme toutes les habitations, celle-là aura aussi besoin d’être bien isolée pour garantir votre confort.

Vous allez donc dessiner un plan pour avoir une idée plus claire de l’agencement que vous désirez. Et ainsi vérifier qu’il pourra s’adapter aux dimensions de votre container. Vous pouvez d’ailleurs vous inspirer des modèles sur internet pour votre projet. Vous pouvez également commander des containers déjà aménagés comme ce container sanitaire pour vous faciliter la vie.

Préparer le terrain

Une fois que vous avez votre plan en main et que vous avez déjà acheté votre container maritime. Vous pouvez passer à l’étape suivante. Vous allez apprêter l’emplacement de votre prochaine maison. Pour cela, vous allez mettre à niveau le terrain et créer les fondations solides de votre habitation. Une fois que c’est fait, vous pourrez y installer votre container. Si vous avez décidé de combiner plusieurs boîtes, il vous faudra les raccorder avec des boulons, des soudures ou encore des colliers. De cette manière, ils pourront rester ensemble, mais il vous sera plus facile de les aménager plus tard. Sans oublier les renforts pour la structure pour qu’elle soit bien robuste une fois votre maison sur pieds.

Aménager le container maritime

Une fois que vos containers ont trouvé leur place et qu’ils sont bien raccordés. Vous pouvez procéder à leur aménagement. La première chose que vous allez faire, c’est couper toutes les ouvertures que vous avez dessinées dans votre plan. Puis vous allez enlever le revêtement de son plancher et mettre en place votre sous-plancher. Ensuite, passez à la pose de votre plancher et de vos isolants et des installations électriques et eau. Enfin, vous pouvez agencer et décorer votre maison container selon vos envies. C’est donc le moment d’y installer les meubles ainsi que les équipements dont vous avez besoin. Vous pouvez aussi confier cette tâche à un professionnel dans le secteur. Tout ce que vous avez à faire c’est de lui communiquer vos envies et vos attentes. Et il les réalisera pour vous.

Comment utiliser une planche à découper ?

Planche à découper : comment se servir d’une planche à découper ?

Planche à découper : les planches à découper ont chacun leurs rôles selon leur matière de fabrication

Les choses à maîtriser quand on utilise une planche à découper

Pour commencer, on doit toujours se souvenir qu’on devrait acheter au moins deux planches à découper pour la cuisine. Vous vous demandez peut-être pourquoi ? Alors pour vous répondre clairement, on doit réserver une planche pour les viandes, les poissons, les volailles et une autre pour les légumes. Pour protéger votre santé et celle de votre famille ou clients si vous êtes cuisinier alors sachez qu’il faut au moins deux planches. Même après un long nettoyage, les bactéries ne vont pas disparaître facilement.

Comment savoir quelle est la bonne planche à découper pour chaque nourriture ?

  • Pour les viandes et les crustacés

D’abord, si vous adorez cuisiner choisissez une planche en bois pour préparer vos viandes etc. Elle est bien adaptée à l’eau et aussi si le sang de ces animaux apporte des microbes, la planche va l’absorber et ils sont emprisonnés dans sa surface poreuse.  En effet, sa surface poreuse est sa caractéristique naturelle trouvée par les chercheurs. Les planches en bois sont plus dures et résistent aux choses plus lourdes comme : les petits os des poissons, découper sa tête etc. Après chaque utilisation, vous pouvez la nettoyer avec du savon ou bien de l’eau de javel, avec de l’eau chaude et la faire sécher par une torchon ou serviette bien sec.

  • Pour les légumes et fruits

Les planches à découper en plastique et en verre sont mieux adaptées pour la préparation de vos légumes et de vos petits ingrédients. Ils sont faciles à laver et vous pouvez cuisiner saignement car les planches pour la viande et celle des légumes sont différentes. 

Utiliser une planche en plastique pour découper les viandes est très risqué. Sa surface n’est pas comme celle du bois c’est-à-dire qu’il absorbe les microbes. Il est aussi nécessaire d’éviter d’utiliser une planche à découper sans avoir à le laver. Et encore plus, découper des aliments sans être lavés sur un plancher. On doit faire très attention car les bactéries se propagent sur la surface de la planche en plastique quand on cuisine. Par contre, les planches en verre peuvent résister aux microbes. Et vous pouvez l’utiliser pour découper n’importe quelle nourriture. Elle est facile à nettoyer avec les vaisselles. Certes, les planches en verre détériorent très rapidement la lame d’un couteau de cuisine.

On devrait savoir quelle est la bonne planche à découper pour cuisiner. Il faut savoir que la propreté des aliments et aussi de la planche à découper est l’une des choses à faire avant de commencer à cuisiner. Les planches en bois sont réservées pour les aliments ayant des os. Celle en verre et plastique pour vos ingrédients, fruits et légumes. Bref, leur prix et leur usage ne sont pas les mêmes.

Pourquoi est-il déconseillé d’utiliser un barbecue dans la maison ?

Les adeptes de barbecue apprécient spécialement le goût ainsi que l’odeur d’un barbecue. Ils sont généralement dégagés par la fumée. Au cours de l’utilisation de cet équipement, il est important de se préoccuper de la sécurité. L’interdiction de l’utilisation d’un barbecue dans la maison en fait partie. Découvrez pourquoi ?

Les dangers de l’utilisation d’un barbecue à la maison

Il existe de nombreuses raisons qui permettent d’expliquer les dangers de l’utilisation d’un barbecue dans votre maison. Vous pouvez :

  • Éviter de vous asphyxier

Garder votre barbecue à une certaine distance est la meilleure solution pour assurer votre sécurité. Il est important que votre barbecue puisse s’aérer de manière correcte. Il doit profiter d’une excellente ventilation pour éviter l’accumulation du monoxyde de carbone ou du gaz dans votre demeure. Il n’est pas à démontrer combien les fumées et les gaz sont toxiques.

  • Prévenir la détérioration du revêtement de votre maison

La propagation de la chaleur dans votre demeure occasionne également l’endommagement du revêtement de votre demeure. Le processus de détérioration repose essentiellement sur le type de revêtement. L’usage du barbecue dans votre maison pourra donc nuire à son esthétique, sans mentionner les traces de fumées sur vos murs.

  • Empêcher les divers accidents

L’expansion des fumées et des gaz dans votre maison ne peut pas que vous faire suffoquer. Dans l’éventualité où le problème est minimisé, il se peut que vous occasionniez divers dangers comme les risques d’incendie.

La distance adéquate où votre grille doit être pour assurer votre sécurité

En général, chaque gril a sa propre caractéristique. Il en est de même pour chaque fabricant, il avance différentes qualités et des directives spécifiques. Vous pouvez trouver les meilleurs modèles chez Vincent Paysage pour faire un choix plus judicieux. Bien qu’il existe des instructions de distanciation propres, il est essentiel de garder votre barbecue à 3 pieds des murs de votre maison. Tel est la règle du consensus. Par ailleurs, vous êtes tenu de mettre votre équipement à 10 pieds des objets susceptibles de s’enflammer ou des produits inflammables. Pour les barbecues à gaz, il est important de redoubler de vigilance, ils sont plus volatiles et peuvent présenter un haut risque de danger. La distanciation d’au moins de 3 pieds est à suivre à la lettre.

Les autres endroits à éviter

Il est plus prudent de ne pas utiliser votre barbecue dans différents endroits de votre demeure. Parmi ces lieux, il y a les abris d’autos ou de garage, car il risque d’engendrer des incendies ou d’explosions. Pour ce qui est des auvents, ils sont aussi à éviter pour ne pas prendre le risque de les endommager. L’idéal est de les mettre à une distance d’au moins 8 pieds par rapport à cet endroit. Notez qu’il existe des auvents spéciaux pour servir de couverture pour barbecue pour offrir de l’ombre ou le protéger des eaux de pluie. Ils embarquent essentiellement de ventilation adéquate dans les toits pour assurer la bonne aération au cours de l’utilisation. Il est plus judicieux de vous en approprier dans l’éventualité où vous souhaiterez à tout prix utiliser des auvents.

Comment régler le bracelet de sa montre en bois ?

Vous venez tout juste d’avoir une montre en bois et elle n’est pas adaptée à votre taille ? Ignorez-vous comment ajuster le bracelet ? Ce n’est pas compliqué, vous allez voir dans cet article les étapes à suivre pour pouvoir régler le bracelet de votre montre en bois. Découvrez comment ajuster le bracelet de votre montre en bois.

Le modèle d’une montre en bois

Il faut savoir que pour chaque montre avec un bracelet en bois acheté, généralement un kit d’outillages vous sera fourni avec. 

Grâce à ce kit, vous pourrez ajuster votre bracelet à votre guise. Il ne vous suffira que de quelques secondes pour ajuster le bracelet de votre montre en bois, ce n’est pas du tout une tâche difficile.

Il est important d’ajuster votre montre à la bonne taille, heureusement que les bracelets en bois sont ajustables. Voici une petite démarche explicative pour vous aider à ajuster vous-même votre bracelet en bois.

Les démarches à suivre pour ajuster votre bracelet en bois

Étape 1 

Premièrement, il faudra vous munir d’un chasse-goupille qui fait partie du kit, ainsi que de votre montre. Et calez votre montre.

Étape 2 

Il faudra repérer le sens où la goupille doit être retirée étant donné qu’elle ne peut être enlevée que dans un seul sens. Retirer la goupille dans le sens opposé pourrait abîmer la montre, il faudra donc faire attention à ne pas vous tromper. Pour vous aider, d’autres modèles ont des flèches à l’intérieur du bracelet de la montre.

Ou bien, il faudra poser votre montre à plat : sur la partie du bracelet au-dessus du cadran, la goupille est de droite à gauche, et inversement sur la partie du bracelet en dessous du cadran.

Étape 3 

Une fois que vous avez repéré le sens de retrait de la goupille, vous pouvez la retirer grâce au chasse-goupille.

Étape 4 

Puis après avoir retiré la goupille, vous pourrez enlever les maillons du bracelet. Pour cela, il vous suffit de pousser la tige intermédiaire pour  la faire entièrement sortir.

Puis, il faut répéter plusieurs fois cette action jusqu’à enlever tous les maillons en trop et ainsi obtenir la taille idéale pour votre poignet.

Attention à bien retirer le même nombre de maillons des deux côtés de votre bracelet.

Étape 5 

A priori, il faudra  remettre la goupille à sa place une fois les ajustements terminés. Votre montre est à présent réglée et parée à être portée.

Autres précisions pour le réajustement de votre bracelet

  • Il est important de mentionner que cette démarche est identique que ce soit les montres en bois pour homme ou bien les montres en bois pour femme.
  • Dans le cas où vous aurez des doutes ou si vous n’êtes pas arrivé à ajuster le bracelet de votre montre, l’idéal serait de l’apporter chez un spécialiste pour éviter de l’abîmer.
  • Pour mieux vous aider à suivre les étapes précédentes, le mieux serait de faire un peu de recherche et de l’accompagner d’un petit tutoriel vidéo, d’autant plus qu’Il y existe plusieurs suggestions de vidéo sur internet.   

Si je suis enceinte est ce que je peux manger du Miel ?

Le miel a une excellente réputation pour la multitude des vertus qu’il confère à ses utilisateurs. Il s’agit également d’un aliment indispensable tout au long de la grossesse. En bonne santé ou ayant quelques soucis relatifs à la grossesse, le miel peut être pris à tout moment. Avant tout, il est essentiel de lire les informations suivantes.

La prise du miel lors de la grossesse

Selon les médecins, la prise du miel est excellente pour la santé de toutes les futures mamans ainsi que leurs bébés. Pourtant, il est essentiel de prévenir sa consommation excessive. Tout au long de la grossesse, il faut trouver le bon équilibre pour l’apport des nutriments indispensables au développement optimal de l’enfant. La meilleure solution consiste à la diversification des aliments.

Il est a précisé que le miel est une excellente alternative au sucre, particulièrement les raffinés. Il aide à éviter les effets indésirables sur la santé, notamment :

  • Le diabète
  • Le déséquilibre glycémique

Afin de mieux équilibrer la prise du miel, on peut l’utiliser pour sucrer l’infusion matinale. Cependant, vous pouvez ajouter une cuillère à soupe ou deux cuillères à café pour l’apport de l’énergie nécessaire pour débuter la journée. Sur ce site-là, vous pouvez accéder à du miel de qualité exceptionnelle.

Ce que le miel apporte à la grossesse

Le miel est obtenu par les transformations des enzymes, réalisés par les abeilles, qui sont issus du nectar des fleurs. Il a une bonne réputation pour sa richesse en vitamines et en minéraux. À la suite de la récolte, la substance contient 20 % d’eau et environ 80 % de glucides. Par ailleurs, il se compose notamment des acides organiques et des enzymes. Son odeur varie en fonction des fleurs d’où proviennent le nectar.

En outre, il contient également de l’acide folique, favorisant la régénération des globules rouges. Ces dernières sont indispensables à la formation du système vasculaire et du sang du fœtus. La prise du miel permet également d’apporter d’autres minéraux essentiels, comme le zinc, le cuivre, le magnésium et l’acide ascorbique. Ils sont cruciaux au renforcement des défenses immunitaires aussi bien pour la femme que pour l’enfant. Le miel joue un rôle indispensable sur la santé de la mère.

Le choix du miel pour la grossesse

La valeur nutritionnelle du miel peut se déterminer par sa couleur. Il convient de noter qu’un miel sombre se compose de plus de vitamines C et B et de minéraux. En revanche, le miel clair contient une forte concentration en vitamine A. La qualité du miel varie également selon la méthode d’extraction ainsi que la sûreté des manipulations. Une mauvaise méthode contribue à la perte de ses éléments nutritifs.

Lors du choix du miel pour la grossesse, vous devez être très attentif, tout en évitant les miels de contrefaçon. Certains produits importés sont fabriqués à partir du sucre. De plus, plus le miel se fait rare, plus cela favorise l’apparition des faux miels. Pour la grossesse, vous devez plutôt privilégier le miel biologique et local afin d’assurer sa qualité.

Comment se brosser les cheveux avec une brosse en poil de sanglier ?

Votre copine écolo ne cesse de vous parler de ces brosses en poil de sanglier qu’on vous propose sur le marché. Il paraît que cet accessoire promet un grand nombre d’avantages. Avant de vous lancer, vous avez décidé d’en savoir plus sur son utilisation. Dans cet article, nous allons essayer de vous éclairer sur ce sujet.

Sur des cheveux secs

L’un des avantages de la brosse en poil de sanglier est sa facilité d’usage. D’ailleurs, vous pouvez l’utiliser sur des cheveux secs ou mouillés. Il s’adapte également à tous les types de cheveux. Sur les cheveux secs, mettez la tête en bas. Ensuite, vous pouvez brosser tout doucement vos cheveux secs de la nuque vers le front. Pour bien démêler, brossez également vos cheveux de chaque côté.

Relevez ensuite votre tête et allez doucement du front vers la nuque. N’oubliez surtout pas de démêler les pointes. Il est recommandé de réaliser des mouvements plus doux afin d’éviter de casser vos cheveux. Le fait de coiffer vos cheveux très lentement vous offre la possibilité d’éviter de stimuler les glandes sébacées. Afin de ne pas fragiliser vos cheveux, une autre solution s’offre à vous. Pour cela, commencez par les pointes et remontez progressivement vers les racines.

Sur des cheveux secs bouclés

Le fait d’opter pour une brosse en poil de sanglier, comme sur ce site spécialisé, vous offre la possibilité de profiter d’un grand nombre d’atouts. Il vous permet d’offrir à votre chevelure de :

  • La vitalité
  • La brillance
  • La souplesse  

C’est pour cette raison qu’il est souvent utilisé par ceux qui disposent de cheveux assez secs. Il est parfait pour ce type de cheveux. Cependant, si ces derniers sont bouclés, utilisez d’autres produits afin de faciliter votre coiffage. Il vous suffit d’ajouter quelques gouttes d’huile végétale sur vos cheveux. Mettez-en un peu sur la paume de vos mains et déposez l’huile sur vos cheveux tout en adoptant la méthode du scrunching. C’est la meilleure solution si vous tenez à garder la forme naturelle. Et pour terminer, vous pouvez coiffer vos cheveux à l’aide de votre brosse. On vous conseille de ne pas négliger cette étape afin de ne pas casser les boucles de vos cheveux.

Sur des cheveux brillants et fins

Si vous avez des cheveux brillants, optez également pour une brosse en poil de sanglier.   Cette solution vous permet de vous débarrasser facilement des impuretés accumulées sur les cheveux. Cependant, si vos cheveux brillants sont assez fins, il est recommandé d’éviter l’usage excessif de ce type de brosse. Sachez que cet accessoire a tendance à répartir les sébums uniformément sur vos cheveux. Et comme on le sait tous, la production en excès du sébum peut être à l’origine de cheveux gras.

Afin d’éviter ce problème, ne coiffez que les pointes de vos cheveux tout en évitant les racines. Cependant, s’ils sont moyennement épais, orientez-vous vers une brosse mixte fabriquée à partir de poil de sanglier et de nylon.

Quel est le taux de radiation normal ?

L’être humain est au quotidien exposé aux radiations qui peuvent être d’origine naturelle ou artificielle. La nature au travers des rayonnements cosmique, radon produisent des radiations. Certaine travaux et recherches scientifiques émettent aussi des radiations parfois dangereuses.  

Le niveau d’exposition dépend en grande partie de notre environnement et mode de vie. Quels sont les effets de ces rayonnements sur la santé à long terme ? Quel est le taux d’exposition à partir duquel il faut commencer à s’inquiéter ?

La radioactivité : ennemi invisible

La radioactivité, invisible et impalpable, est un poison insidieux qui attaque les gènes. La dégradation des organismes est principalement causée par les effets d’ionisation dans les cellules.

De fortes doses de radiations sont dangereuses car en détruisant un grand nombre de molécules, elles finissent par tuer la cellule lorsque les macromolécules fondamentales (ADN et ARN) sont touchées.

Les cellules même lorsqu’elles survivent à l’irradiation peuvent devenir défectueuses au moment de la division cellulaire et provoquer des cancers, des malformations génétiques ou des séquelles dans le système immunitaire.

Seuils d’alerte en radioactivité

Dans la pratique, le grand public doit être mis à l’abri pour une exposition minimum de 10 mSv/an (milli sievert par an). À partir de 50 mSv/an le sujet devrait être évacué. La dose admise pour les travailleurs du nucléaire est de 50 mSv/an.

D’après la Commission Internationale de Protection Radiologique (CIPR), aucun effet à long terme pour la santé n’est prouvé pour une dose annuelle inférieure à 100 mSv/an. 

Impact des radiations sur la santé de l’homme

À partir de 1.000 mSv/an (1 Sv), la radioactivité implique un risque vital pour le sujet concerné dans les semaines ou les mois à venir. À partir de 1 Sv : des rougeurs apparaissent sur les tissus cutanés et les cellules sanguines sont atteintes.

Si un Homme est exposé à plus de 4 Sv : le cristallin de l’œil est endommagé ; à partir de 5 Sv : les cellules sexuelles subissent des modifications irréversibles chez l’homme. Quand une personne est exposée à plus de 10 Sv : les voies digestives sont atteintes ;  à partir de 40 Sv : le système nerveux central est atteint. Une dose supérieure à 100 Sv entraine 100% de mortalité

Quelques notions importantes

L’irradiation est une atteinte à distance par des radiations issues d’une source radioactive plus ou moins éloignée.  La contamination est une atteinte directe par contact, ingestion ou inhalation des produits radioactifs.

Les normes de protection sont fixées par l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA). On appelle dose absorbée l’énergie cédée par unité de masse à un organisme ou à un objet. Elle s’exprime en gray.

Les effets biologiques des rayonnements sur un organisme exposé dépendent de la nature du rayonnement et de celle de l’organe touché. Pour chaque rayonnement, on définit un facteur de qualité appelé efficacité biologique relative (EBR = 1 pour les particules bêta, 4 à 10 pour les neutrons et 20 pour les particules alpha).

On appelle équivalent biologique de dose, la dose absorbée multipliée par l’EBR. L’équivalent biologique de dose s’exprime en sievert (Sv) ou en Rem.